• Pour les grands opérateurs, « Internet n’est pas indispensable au bien-être minimal »

025La Fédération française des télécoms (FFT), qui rassemble notamment Orange, Numericable et Bouygues Telecom, est opposée au maintien de la connexion à Internet pour les clients ayant de graves difficultés financières. Un dispositif similaire existe pour l’eau, le gaz et l’électricité.
>> Le Monde – 11 septembre 2015

Publicités
Cet article, publié dans Impacts-confiance, Usages numériques, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.