• Une femme soi-disant agressée trahie par son bracelet connecté

045Aux États-Unis, une femme prétendant avoir été agressée pendant son sommeil a été trahie par son bracelet connecté. En effet, celui-ci affichait des données ne correspondant pas à un état de somme. Cette information, associée à d’autres indices, a permis de déterminer qu’il s’agissait d’une plainte imaginaire.
>> Numerama – 27 juin 2015

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Impacts-confiance, Usages numériques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s