• Des phoques connectés pour lutter contre le réchauffement climatique

046Les données collectées depuis dix ans par le projet ouvert MEOP (Marine Mammals Exploring the Oceans Pole to Pole) auront eu raison des détracteurs : un jeu de plus de 300 000 données partagées permet de suivre les déplacements de ces animaux, de l’Arctique à l’Antarctique, ainsi que d’analyser la température ou la qualité de l’eau. Et de mieux lutter contre les effets du réchauffement climatique.
>> Regards sur le numérique – 22 juin 2015

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Usages numériques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s