• La SNCF a-t-elle raison de vendre ses données ?

028La SNCF annoncera cet été les tarifs de ses données ouvertes, notamment les horaires des trains, en mode freemium (payant uniquement pour les gros consommateurs) comme annoncé en février dans le plan numérique du Groupe. Un choix qui interroge sur la notion de données d’intérêt général, et fait débat.
>> L’Usine digitale – 16 juin 2015

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Impacts-confiance, Ingénierie financière, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s