• Google travaille sur un bracelet anticancer

041Google s’est mis en tête de «tuer la mort»… ou, à défaut, de dépister et guérir des maladies comme le cancer. Le géant du Web, qui a créé la start-up de biotechs Calico en 2013, avec le but avoué de lutter contre le vieillissement et ses maux associés, mise notamment sur la puissance de ses algorithmes qui moulinent le génome humain.
>> Libération – 24 mars 2015

Publicités
Cet article, publié dans Evolutions numériques, Impacts-confiance, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s